En ce moment
 
 

Pas la moitié des élèves en 1e et 2e primaires: il faut un retour à la règle de l'OBLIGATION scolaire, selon le responsable de l'enseignement catholique

  • Étienne Michel - L’invité RTL Info de 7h15

  • Déconfinement: va-t-on vers un retour des tous les élèves à l''école?

  • Déconfinement: réactions à propos d''un retour des élèves dans les écoles

  • Déconfinement: l''avis du Dr Jacobs sur l''assouplissement dans les écoles

  • Déconfinement: des mesures très lourdes pour les élèves de primaire

 

Comprenez-vous que le retour des enfants à l'école, selon certains parents et pédagogues, est utile ?, a demandé le journaliste Fabrice Grosfilley à Étienne Michel, le directeur du SEGEC (secrétariat général de l’enseignement catholique) ce matin sur Bel RTL. "Bien sûr que c'est utile. Mais moi, ce qui me frappe pour le moment, c'est que les élèves de première et deuxième primaires ne sont présents qu'à 40% dans les écoles. Parce que les parents hésitent", a commencé par répondre cette figure importante de l'enseignement en Belgique francophone. "Si on veut ramener plus d'élèves dans les écoles, peut-être faut-il ré-exprimer de manière un peu plus nette la règle de l'obligation scolaire, ce serait une première chose à faire", a-t-il estimé. Rappelons qu'à l'heure actuelle, il n'y a plus d'obligation scolaire et que les parents ont le choix. Plus tard dans la matinale de Bel RTL, le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles a déclaré qu'il y avait une "flexibilité" par rapport à l'obligation actuellement mais qu'une "véritable obligation scolaire" serait à nouveau effective en septembre.

 

Vos commentaires