En ce moment
 
 

Paul Magnette annonce sa candidature à la succession d'Elio Di Rupo à la tête du PS

Paul Magnette briguera, sans surprise, la succession d'Elio Di Rupo à la tête du Parti Socialiste, a-t-il confirmé lundi matin sur les ondes de Bel RTL. "En effet, je n'en jamais fait mystère, j'ai répondu, à chaque fois qu'on m'a posé la question ces dernières années que le jour où les élections internes seraient ouvertes, je serais candidat", a-t-il déclaré.

L'ex-Premier ministre Elio Di Rupo, président du PS pendant 17 ans (de 1999 à 2011, puis depuis 2014), est redevenu ministre-président de la Région wallonne la semaine dernière, à la tête d'une coalition PS-MR-Ecolo.

Ce dimanche, il a annoncé que son parti organiserait une élection présidentielle au plus tard fin octobre, tout en précisant qu'il ne serait pas candidat à sa propre succession.  

Paul Magnette, que M. Di Rupo avait appelé en politique en 2007, n'avait pas caché ces dernières années qu'il serait candidat à la tête du parti lorsque le Montois remettrait son mandat en jeu.

"C'est une décision que j'ai prise il y a un certain temps, mais bien entendu, dans un dialogue avec Elio Di Rupo, a-t-il ajouté. Ça fait 12 ans qu'on travaille ensemble presque tous les jours et entre nous, il y a une totale confiance et une totale collaboration."

Il confirme que s'il est élu, il négociera pour la formation d'un futur gouvernement fédéral. Il précise également qu'il conservera son mandat de bourgmestre de Charleroi, "comme je m'y suis engagé auprès des citoyens carolos", a-t-il ajouté.

Vos commentaires