Paul Magnette: "Theo Francken court derrière les voix du Vlaams Belang"

  • Magnette tacle Theo Francken: "Le contexte international rend Monsieur Francken extêmement nerveux"

  • Paul Magnette - L

 

Paul Magnette (PS), le bourgmestre de Charleroi était l'invité politique de Bel RTL de 7h50. Il répondait aux questions de notre journaliste Martin Buxant et taclait le Secrétaire d'état à l'Asile et la Migration, Theo Francken (N-VA).

"S'il y a bien une seule personne qui a été comparée à Trump dans ce gouvernement et même au niveau de la presse internationale, c'est Theo Francken, le secrétaire à l'Asile et la Migration. C'est quelqu'un qui tweete à longueur de journée, qui dit des choses qui sont fausses", a déclaré Paul Magnette en direct sur Bel RTL. Et d'argumenter: "On l'a encore vu hier. Il dit sur ce bateau, il y a des gens qui viennent du Bangladesh. C'est manifestement tout à fait faux et donc il est obligé de corriger lui-même ses propos quelques heures plus tard. Vous savez quand on est dans la majorité et que cela ne va pas bien, parce que cela ne va pas bien en Belgique. L'économie ne se porte pas très bien. L'emploi augmente beaucoup moins vite que dans les autres pays. Je l'ai dit, le pouvoir d'achat diminue. La tactique qui consiste à attaquer l'opposition est une tactique, vieille comme le monde mais ce n'est pas cela qui va nous révéler la vérité sur une situation."

Selon Paul Magnette, la tactique de Theo Francken vise à ramasser les électeurs de l'extrême droite flamande qui votaient avant pour le Vlaams Belang:"Le contexte international rend Monsieur Francken extrêmement nerveux. Il y a aujourd'hui plus d'étrangers qui rentrent en Belgique que sous le gouvernement précédent, malgré les propos et mesures restrictives de Monsieur Francken. Il court derrière les voix du Vlaams Belang, il espère récupérer les voix de l'extrême droite en Flandre. La différence entre le discours de Monsieur Francken et du Vlaams Belang a disparu."

Vos commentaires