En ce moment
 
 

Polémique autour de la compréhension d'une épreuve du CE1D: une enquête demandée

Polémique autour de la compréhension d'une épreuve du CE1D: une enquête demandée

(Belga) L'Administration générale de l'enseignement a mandaté une enquête, auprès du Service général de l'inspection, relative aux problèmes signalés au cours de la compréhension à l'audition réalisée dans le cadre de l'épreuve de français du CE1D, annonce la Fédération Wallonie-Bruxelles dans un communiqué. Lors de cette épreuve, organisée vendredi, les élèves du 1er degré de l'enseignement secondaire ont écouté une interview de Rodrigo Beenkens, qui a dans la foulée été critiqué de façon virulente par de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux pour son intervention.

"L'Administration générale de l'Enseignement ne remet aucunement en cause le professionnalisme et les qualités d'orateur de Rodrigo Beenkens, et regrette sincèrement qu'il ait été victime de ce déferlement de violence", souligne la Fédération Wallonie-Bruxelles. "Quelles qu'aient été les ressentis au passage de l'épreuve, rien ne justifie les violences engendrées, sur les réseaux sociaux ou ailleurs." Au vu de la situation, l'Administration générale de l'enseignement a demandé une enquête. "Celle-ci visera d'une part à objectiver les problèmes de compréhension rencontrés -qui pourraient avoir été causés, localement, par un matériel inégal ou des conditions de travail moins adéquates -, et d'autre part à étudier les pistes d'amélioration pour que les futures épreuves se passent dans les meilleures conditions pour les élèves", indique-t-elle encore. La Fédération Wallonie-Bruxelles rappelle par ailleurs que l'interview qui a été diffusée dans le cadre de cette épreuve a été enregistrée en 2017, avec l'accord du commentateur sportif, au début de l'élaboration des épreuves certificatives externes de 2019. "Il faut plus d'un an pour que ces épreuves voient le jour, car elles sont le fruit d'un long travail collaboratif (groupes de travail rassemblant des acteurs du système éducatif)." (Belga)

Vos commentaires