En ce moment
 
 

Polémique: Pieter De Crem veut remplacer les F-16 par des F-35 pour un budget de 6 milliards d'euros

Le ministre de la Défense Pieter De Crem (CD&V) envisage de proposer l'acquisition de chasseurs F-35 pour remplacer les F-16 belges vieillissants, écrit mercredi le Tijd. Selon le quotidien, le ministre entend préparer le dossier de manière à ce que le prochain gouvernement puisse rapidement prendre une décision politique sur ce dossier. Cette information a provoqué la colère du PS et d'Ecolo.

Selon "De Tijd", M. De Crem (CD&V) envisage de proposer l'acquisition de chasseurs F-35 pour remplacer les F-16 belges vieillissants. Le délai de livraison des nouveaux appareils, construits par l'américain Lockheed Martin, est de 8 ans. Le coût d'un avion dépasserait les 60 millions d'euros. Les Pays-Bas, qui ont annoncé mardi l'acquisition de 37 chasseurs F-35, débourseront 62 millions d'euros par appareil mais, à l'inverse du gouvernement belge, le gouvernement néerlandais a décidé il y a dix ans de soutenir le projet. Le prix payé par la Belgique serait donc supérieur.      



Leur nombre est inconnu

Les F-16 belges sont appelés à être progressivement remplacés à compter de 2023. Le constructeur américain du F-35, Lockheed Martin, prévoit toutefois un délai de huit ans entre la commande ferme et la livraison effective des appareils. Selon le Tijd, M. De Crem ne tient pas à s'exprimer sur le nombre d'appareils que la Belgique compte acquérir. Leur nombre sera toutefois "inévitablement" moindre que la soixantaine de F-16 que compte l'armée aujourd'hui, dit-il.      



Le député PS Christophe Lacroix se dit "abasourdi"

Le PS ne veut pas entendre parler du projet du ministre de la Défense. "C'est clairement 'njet'", a clamé mercredi le député Christophe Lacroix. "Je suis abasourdi. A l'heure où nos citoyens souffrent de la crise, que l'on discute d'un plan de relance, on ne peut pas se lancer dans une telle aventure, aux coûts pharaoniques", a déclaré le député.

M. Lacroix reproche au ministre de ne pas développer une vision stratégique de l'armée belge et de ne pas définir le rôle de celle-ci dans le cadre d'une Europe de la Défense. "Dans ce cadre, faut-il encore une chasse belge? Peut-être a-t-on besoin d'une chasse européenne?" s'est-il demandé.

Le socialiste déplore en outre l'absence de retombées industrielles en Belgique de l'investissement dans le F-35. "Cet achat pourrait renforcer un pilier de la défense tout autre que belge voire européen. Sans faire preuve de protectionnisme, on peut quand même insister sur les retombées pour notre industrie et donc pour nos travailleurs". Parmi les entreprises belges impliquées dans le projet F-16, figurent la SABCA et la Sonaca. 

       

Le double du budget annuel alloué à la Défense? Ecolo est contre

Ecolo a dénoncé mercredi les coûts d'une éventuelle acquisition de F-35 telle que la projette le ministre de la Défense. "Une obsession qui risque de coûter cher...", a souligné le sénateur Benoît Hellings. Les Verts réclament un débat parlementaire préalable à toute décision. "Alors que le domaine où la Défense belge excelle, à savoir le déminage, réclame à cor et à cri une modernisation de son matériel, dont ses chasseurs de mines et ses frégates, pourquoi le ministre De Crem choisit-il de remplacer l'ensemble des F-16 pour un budget total de 6 milliards d'euros? Une dépense qui représenterait le double du budget annuel global de la Défense, soit 25 fois plus que l'ensemble des dépenses en matériel militaire en 2012 (250 millions d'euros)! ", a fait remarquer le sénateur.

Ecolo redoute également une collusion d'intérêts dans ce dossier. Selon le parti d'opposition, l'intention du ministre paraît "peu subtile" si l'on considère que le nom de Pieter De Crem circule en vue d'une nomination comme secrétaire général de l'OTAN.  



Un accord secret de l'OTAN derrière cette affaire?

Les Verts s'interrogent également sur la concomitance de cette annonce avec les informations qui ont circulé sur une modernisation des armes atomiques qui seraient entreposées à Kleine-Brogel. "Un rapport de la Cour des comptes américaine a en effet révélé la semaine dernière qu'en vertu d'un accord secret, certains pays membres de l'OTAN avaient marqué leur accord pour la modernisation de ces bombes B-61, lesquelles seraient transportées par des F-35", a fait remarquer le sénateur.        

Vos commentaires