En ce moment
 
 

Présence possible d'ecstasy dans du champagne: aucun cas connu en Belgique

Présence possible d'ecstasy dans du champagne: aucun cas connu en Belgique
 
 

(Belga) Au 9 juin dernier, l'Afsca n'avait reçu aucune question ou plainte de consommateur belge au sujet de la problématique de bouteilles de champagne contenant de l'ecstasy liquide ou MDMA, a indiqué mercredi à la Chambre le ministre David Clarinval, en réponse à des questions de Frieda Gijbels (N-VA), Patrick Prévot (PS) et Barbara Creemers (Ecolo-Groen).

Début juin, l'Afsca avait averti les consommateurs que des bouteilles de champagne de la marque Moët & Chandon vendues en ligne et dans certains points de vente en Belgique pourraient potentiellement contenir de la MDMA (ecstasy). Cet avertissement intervenait après un premier, lancé le 25 février, et mettant en garde les consommateurs belges quant à la présence potentielle d'ecstasy dans des bouteilles de champagne de 3 litres "Moët & Chandon Imperial Ice" vendues en ligne, après qu'une dizaine d'intoxications eurent été rapportées aux Pays-Bas et en Allemagne. L'enquête a permis d'identifier des bouteilles provenant de deux lots différents identifiés par les codes LAJ7QAB6780004 et LAK5SAA6490005. Interrogé sur la concentration, le volume et la toxicité de la drogue potentiellement présente dans les bouteilles, David Clarinval a répondu que l'enquête des différents services de police, en Belgique et à l'étranger, était toujours en cours et renvoyé la question vers la ministre compétente, à savoir la ministre de l'Intérieur, Annelies Verlinden. "Je ne suis pas au courant qu'il y aurait eu des cas en Belgique", a ajouté le ministre Clarinval, qui exerce la tutelle sur l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire. Début juin, l'Afsca a demandé aux consommateurs qui auraient acheté des bouteilles de champagne des lots concernés d'être extrêmement vigilants et de ne surtout pas les consommer. Un champagne contaminé au MDMA ne pétillerait pas, aurait une couleur brune rougeâtre, qui s'assombrit avec le temps et aurait une odeur ressemblant à celle de l'anis. (Belga)


 

Vos commentaires