En ce moment
 
 

Publifin - Enodia supprime Finanpart, mais la formalisation prendra encore quelque temps

(Belga) Le conseil d'administration de l'intercommunale liégeoise Enodia (ex-Publifin) a bien décidé ce mercredi la suppression de Finanpart, structure intermédiaire entre elle et Nethys, comme l'avait recommandé la commission d'enquête parlementaire il y a deux ans, a-t-on appris auprès de la présidente d'Enodia, Muriel Targnion.

Finanpart est vue par la commission d'enquête comme une structure éloignant artificiellement l'intercommunale des centres de décision de Nethys, un obstacle au contrôle public du groupe. Cette opération n'aurait pas pu se faire plus tôt en raison d'opérations préliminaires relatives à RESA, a exposé Mme Targnion. La suppression formelle n'interviendra pas avant plusieurs semaines vu la nécessité de passer en assemblée générale (extraordinaire). Mme Targnion a par ailleurs réfuté toute tension entre Enodia et Nethys concernant la vente des actifs concurrentiels. "L'emploi à Liège et le redéploiement économique sont au cœur des préoccupations". Enodia comprend qu'une confidentialité soit nécessaire pour ce type d'opérations concurrentielles, tandis que Nethys comprend que l'intercommunale a besoin de s'assurer du respect des intérêts provinciaux et communaux. Les deux présidents ont donc proposé que le cabinet de révisorat, instance indépendante soumise aux règles de la profession et vérifiant le respect du code des sociétés, étende sa compétence aux opérations en cours. (Belga)

Vos commentaires