En ce moment
 

Qu'est-ce qui change quand Ecolo est au pouvoir? Enquête dans une commune dirigée depuis 18 ans par un bourgmestre "vert"

COMMUNALES 2018

Ce 14 octobre, une vague verte a déferlé sur Bruxelles et sur la Wallonie. Mais qu'est-ce qui différencie la gouvernance des mandataires écolos ? Explications depuis la première commune Ecolo Ottignies-Louvain-la-Neuve.

Une touche verte dans une province à dominante bleue. Depuis 18 ans, c’est un bourgmestre écolo qui dirige Ottignies-Louvain-la-Neuve. Mais sa politique est-elle vraiment différente ? "Effectivement il y a une touche verte au niveau des pesticides qui sont plus ou moins bannis de Louvain-la-Neuve, et puis je crois qu'il y a aussi un grand respect humain", a déclaré un riverain interrogé par notre journaliste Christophe Clément.

La commune utilise de l’eau de pluie et bannit les pesticides depuis trois ans… Le nombre de cyclistes a augmenté de 70% en 10 ans grâce à 100 kilomètres d’itinéraires sécurisés. Mais le Bourgmestre "sortant" refuse de réduire son bilan à ces quelques mesures. "L'essentiel c'est une manière d'être en matière de gouvernance qui a pu, je crois, apporter une lame de fond qui a changé un certain nombre de pratiques, essentiellement dans les relations entre les politiques et l'administration", a expliqué Jean-Luc Roland, bourgmestre sortant.

En début de législature, les militants écolos attendent des mesures radicales de leurs mandataires. Mais ceux-ci font bien souvent l’apprentissage du pouvoir. "Un nouvel élu va apprendre assez rapidement qu'il doit se plier à une série de règles du jeu. Des règles institutionnelles, des règles de compromis. Il va donc modérer graduellement son approche", a analysé Benoit Rihoux, politologue à l'UCL.

Ottignies-la-Neuve a été la première ville wallonne dirigée par un bourgmestre écolo. Mais après leur progression dans les urnes, les verts disposeront bientôt de six bourgmestres en Wallonie et trois à Bruxelles.

Vos commentaires