En ce moment
 
 

Qui est RESPONSABLE de la démission du gouvernement?

 
 

Après la présentation de la démission du gouvernement par Charles Michel hier soir, nous tentons ce matin de comprendre qui est responsable du blocage.

A qui la faute ? Charles Michel est-il le seul responsable ? Pour Pierre Verjans, politologue à l’université de Liège, qui était l’invité du RTL INFO 7h, la réponse est non.

"C’est à la fois l’ensemble du gouvernement qui n’a pas réussi à maintenir sa cohésion… C’est en même temps l’opposition qui fait tout ce qu’elle peut pour essayer d’attaquer ce gouvernement contre lequel elle s’est battue depuis quelques années", a analysé le politologue.

Autre question: la N-VA est-elle parvenue à dicter son agenda politique en évitant d'endosser la responsabilité de la crise? "Ne pas prendre la responsabilité, ça dépend comment on voit la démission des ministres N-VA du gouvernement fédéral il y a deux semaines. La responsabilité sera peut-être sur leurs épaules", a répondu Pierre Verjans.

Hier, l’opposition proposait de laisser 48 heures au Premier ministre pour préciser sa feuille de route. Dans la soirée, Gwendolyn Rutten, la présidente de l’Open Vld, avait de son côté tweeté un message rappelant son attachement au "jobsdeal" et au budget négocié par la coalition suédoise. 

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.



"À l’intérieur du gouvernement, on voyait bien que Gwendolyn Rutten (la présidente de l’Open Vld, les libéraux flamands) elle-même ne voulait pas que Charles Michel fasse des concessions à l’opposition et l’opposition disait : on ne peut soutenir ce gouvernement de l’extérieur que s’il y a des concessions substantielles", a souligné Pierre Verjans, pour qui la responsabilité est plutôt collective.




 

Vos commentaires