En ce moment
 
 

Relâchement des mesures sanitaires à l'école: cet épidémiologiste prône aussi la fin des mesures pour les enseignants

 
 

Yves Coppieters, épidémiologiste et professeur à l'école de santé publique de l'ULB, était l'invité du Bel RTL, jeudi matin. Il a évoqué le "presque" retour à la normale dans les écoles, depuis la levée de certaines mesures sanitaires (voir les détails). Il répond aux questions de Fabrice Grosfilley.

Laisser les écoles les plus ouvertes possibles, malgré le variant omicron, ça semble une bonne idée ?

"Oui, je pense que les nouvelles règles sont importantes, car on a bien compris que le système scolaire était paralysé. Il fallait relâcher. Les enfants positifs ou malades restent à la maison, les autres peuvent venir à l'école. C'est bien. Mais le problème dans les écoles concerne aussi les enseignants. Beaucoup sont en isolement, en quarantaine. Là aussi, il faut, du côté du corps enseignant, qu'il y ait plus de volonté de retourner plus rapidement à l'école".

Ça veut qu'un professeur qui est 'cas contact' devrait pouvoir retourner à l'école ?

"Je pense que les mesures des adultes doivent aussi être relâchées, surtout dans les secteurs prioritaires. Et on a toujours dit que l'enseignement était prioritaire, à travers tout, dans cette épidémie. Donc il faut plus de possibilités pour les enseignants de retourner au travail".


 

Vos commentaires