En ce moment
 
 

Réouverture des frontières internes de l'Europe: "Certains pays sont entrés dans une forme de concurrence touristique"

Réouverture des frontières internes de l'Europe:
DECONFINEMENT

L'Union européenne est incapable de se coordonner pour la réouverture de ses frontières, car les pays sont entrés dans une forme de concurrence touristique, a déploré Philippe Goffin, le ministre belge des Affaires étrangères. "On est demandeurs d'une telle coordination, mais ça ne fonctionne pas. Certains pays sont entrés dans une forme de concurrence touristique", a-t-il dénoncé dans un entretien au quotidien La Libre Belgique.

Nous, Belges, on a plaidé pour la cohérence européenne

Les ministres de l'Intérieur ont tenté de trouver vendredi un accord pour rouvrir de manière coordonnées les frontière internes et externes de l'UE fermées depuis mars pour lutter contre la pandémie du covid19. La majorité des Etats a accepté la date du 15 juin pour lever les contrôles et les restrictions de circulation instaurés au sein de l'espace Schengen, mais certains Etats préfèrent décider seuls. "Lorsque l'Italie annonce en premier la réouverture de ses frontières le 3 juin, c'est aussi pour lancer un appel aux touristes", souligne le ministre. "Chacun a géré cette crise de manière très autonome, parce que la situation n'était pas la même partout", explique-t-il. "Le Grand-duché du Luxembourg n'a jamais fermé ses frontières. L'Allemagne a mis en place une fermeture très stricte de ses frontières, avant d'être parmi les premiers à prôner la réouverture. Nous, Belges, on a plaidé pour la cohérence européenne. Ça n'a manifestement pas été possible", regrette-t-il.

"Pour ce qui est de la réouverture des frontières de l'UE vers l'extérieur, la Belgique prendra une décision à la lumière des recommandations de la Commission européenne. Je reste optimiste quant à la capacité de l'Europe à annoncer une date commune", a-t-il conclu.

Mise en garde du ministre

L'interdiction des voyages non essentiels vers l'UE instaurée le 17 mars a été prolongée jusqu'à la fin du mois de juin pour permettre de bien préparer une ouverture progressive de ces frontières extérieures. Mais la Grèce, dont l'économie dépend du tourisme, a annoncé sa décision de rouvrir son ciel à partir du 15 juin à une liste de pays tiers comme l'Australie, la Chine, la Corée du Sud. Philippe Goffin met en garde contre l'annonce de la disparition du virus. "On espère qu'il n'y aura pas de développement négatif, sinon on devra prendre à nouveau des mesures", met-il en garde. Le ministre rappelle la dépendance des Etats de l'UE pour la fourniture de matériel médical et plaide pour la création de "réserves stratégiques de certains produits à définir" pour éviter les concurrences intra-européennes. L'effort doit porter sur un réseau de production au sein de l'UE, insiste-t-il.

 

 

Vos commentaires