En ce moment
 
 

Restructuration chez Carrefour: "Sabine Laruelle doit choisir entre sa casquette au conseil d'administration de Carrefour et son job au Forem"

Restructuration chez Carrefour:

Le porte-parole du PTB a dénoncé mardi un "conflit d'intérêts" dans le chef de l'ancienne ministre Sabine Laruelle (MR), aujourd'hui membre du cabinet du ministre wallon de l'Economie Pierre-Yves Jeholet, commissaire du gouvernement wallon au Forem et en même temps administratrice chez Carrefour Belgique, à nouveau au centre des préoccupations sociales.

Le groupe de distribution Carrefour a annoncé mardi un vaste plan de transformation "Carrefour 2022" passant notamment par 2.400 suppressions de postes au sein de ses sièges en France ainsi que par une rationalisation des implantations "de ses sièges dans l'ensemble de ses pays". Germain Mugemangango, le porte-parole francophone du PTB, qui était l'invité politique de la rédaction de BEL RTL ce matin, dénonçait un conflit d'intérêt dans le Conseil d'administration de Carrefour, concernant Sabine Laruelle.


Germain Mugemangango: "Dans le conseil d'administration de Carrefour, il y a Sabine Laruelle, qui était ancienne ministre fédérale des PME et des indépendants et qui manifestement maintenant est passée du côté des multinationales".

Martin Buxant: "Elle a le droit de se recycler dans le privé?"

Germain Mugemangango: "Bien sûr. Mais elle est maintenant aussi présente dans le cabinet de Pierre-Yves Jeholet, qui est ministre de l'Economie et de l'Emploi au niveau de la région wallonne et, détail intéressant: elle est commissaire du gouvernement wallon pour le Forem. Donc, d'un côté, elle est au Carrefour en train de détruire des emplois et, de l'autre côté, elle est censée produire des emplois pour ceux qui en ont besoin. Il y a là un illogisme qui me paraît inacceptable."

Vos commentaires