En ce moment
 

Retournement de situation à Soignies: le pacte PS-MR rompu à cause des accusations de propos racistes

Retournement de situation à Soignies: le pacte PS-MR rompu à cause des accusations de propos racistes
COMMUNALES 2018

La bourgmestre de Soignies, Fabienne Winckel (PS), a décidé de rompre le pacte de majorité conclu avec le MR après l'annonce de la non-démission de Guy et Steve Flament, deux membres du parti libéral concernés par une affaire de propos racistes.

Guy Flament, échevin en poste à Soignies, et son fils Steve ont annoncé ce lundi qu'ils ne démissionneraient finalement pas à la suite de l'affaire de partage de propos racistes sur un réseau social. Les deux élus MR, qui avaient présenté leurs démissions, vendredi, ont décidé de continuer à siéger, l'un au sein du conseil communal, l'autre au sein du conseil de CPAS. Cette décision a provoqué la rupture du pacte de majorité entre les socialistes et les libéraux à Soignies.

Le PS sonégien regrette vivement cette volte-face "aussi incompréhensible qu'irresponsable", indique-t-il dans un communiqué. "Au vu de ces derniers événements, et ne connaissant pas encore la position du MR devant un tel désordre, le pacte de majorité avec le MR est de facto rompu".

La bourgmestre, Fabienne Winckel, entend entreprendre des contacts bilatéraux avec les différents groupes politiques afin de rouvrir les négociations en vue d'un nouveau pacte de majorité.

Vos commentaires