En ce moment
 
 

Rififi au parti Islam: viré, Laurent Louis maintient qu'il en est le président

 
 

Selon nos confrères de Sudpresse, Laurent Louis, membre depuis un mois à peine du parti Islam, vient d'être démis de ses fonctions. Il était devenu porte-parole du parti et tête de liste à Bruxelles pour les élections 2014. De son côté, l'intéressé nie vivement cette information: "Je suis président du parti, qui s'est séparé de ses fondateurs", affirme-t-il.

Selon les journaux de Sudpresse, Laurent Louis, jusqu'alors porte-parole du parti Islam, s'est fait virer hier, lors d'une réunion de parti. "Je suis surpris, confie Laurent Louis, joint par notre rédaction. Ces affirmations sont totalement mensongères. Je vous confirme que je suis président du parti Islam et que mon parti s'est séparé de son actuel bureau composé de Messieurs Bakkali, Ahrouch et Aït Jeddig".



Laurent Louis "délire complètement": il n'est pas président

"Il délire complètement, rétorque Reddouane Ahrouch, fondateur du parti Islam et conseiller Communal à Anderlecht. Laurent Louis a tenté de s'imposer en tant que président, ce que nous avons refusé lors du bureau de parti. Nous avons un président très compétent, M. Bakkali, et ne souhaitons pas en changer, tout simplement! M. Louis l'a mal pris, et hier, le ton est monté en réunion. C'est là que nous lui avons signifié notre choix de ne plus travailler avec lui", explique-t-il par téléphone.

Ils regrettent d'avoir collaboré avec Laurent Louis

Séduits par le discours de Laurent Louis contre le sionisme prononcé il y a 7 mois, le parti Islam avait approché le député pour lui confier le poste de porte-parole. "Nous l'avions trouvé courageux et il s'est montré très ouvert envers notre culture et l'Islam, reconnait M. Ahrouch. Alors, nous lui avions proposé un poste car nous pensions qu'un Belge comme lui pourrait peut-être expliquer plus clairement nos idées aux Belges de toutes les communautés. (...) Des amis, journalistes et politiciens, m'avaient prévenu que je faisais là une erreur. On m'avait dit qu'il était instable et qu'il ne fallait pas lui faire confiance. Je regrette de ne pas les avoir écoutés. J'ai été trop bon en lui confiant le poste de porte-parole".



"Laurent Louis vit dans un autre monde"

Selon M. Ahrouch, Laurent Louis aurait menacé les membres du parti Islam. "Il a affirmé qu'il allait pirater notre site internet car il connait des membres d'Anonymous, poursuit le conseiller communal. Il a dit qu'il mentirait et qu'il dirait à tout le monde que nous avons un programme caché pour instaurer la charia en Belgique. C'est faux! Nous sommes un parti qui souhaite un Islam modéré, loin des obscurantistes que l'on peut trouver en Arabie saoudite! (...) M. Louis est vraiment parano, il vit dans un autre monde. Je comprends mieux pourquoi André Flahaut a parlé d'accident de la démocratie en ce qui le concerne".

Quid des éections 2014?

Problème: les membres du parti ont signé un pv qui indique que si leur collaboration se passe mal, Laurent Louis représenterait le parti pour les élections fédérales de 2014, tandis que les fondateurs du parti, eux, conservaient la Région de Bruxelles ainsi que les Européennes.

Le rififi au sein du parti pourrait donc stopper leur collaboration, tout en permettant que chacun poursuive ses propres élections au nom du parti.


 




 

Vos commentaires