En ce moment
 
 

Rififi entre Farah et Gebrselassie pour un vol subi par le premier à l'hôtel du second

Rififi entre Farah et Gebrselassie pour un vol subi par le premier à l'hôtel du second

(Belga) Le torchon brule entre Mo Farah et Haile Gebrselassie, deux légendes des longues distances en athlétisme. Le Britannique a été victime d'un vol dans l'hôtel appartenant à Gebrselassie en Éthiopie, accusant l'Ethiopien de négligence. Celui-ci a répliqué en disant que Farah avait quitté l'hôtel sans payer, s'était montré irrespectueux et avait attaqué un autre athlète.

Mercredi avait lieu la conférence de presse en vue du marathon de Londres, où Sir Mo Farah défiera notamment l'Ethiopie Eliud Kipchoge, détenteur du record du monde. Farah est revenu sur un incident survenu durant son stage en Ethiopie, où il a logé dans un hôtel appartenant à Haile Gebrselassie. Le Britannique affirme que, le jour de son anniversaire, on lui a volé de l'argent dans quatre devises différentes, pour un montant de 2.895 euros, deux téléphones et une montre de valeur. Farah a fait savoir qu'il était "déçu de Gebrselassie, car il n'a rien fait à ce sujet. Je veux juste qu'il prenne ses responsabilités et récupérer mes affaires". Farah a séjourné dans cet hôtel en compagnie de son partenaire d'entraînement belge Bashir Abdi, lui aussi au départ à Londres dimanche. La réponse de Gebrselassie, via un communiqué de presse, n'a pas tardé. "Farah n'a pas utilisé nos casiers pour les plus grosses sommes", a expliqué l'Ethiopien. "De plus, nous nous sommes immédiatement adressés à la police, qui n'a rien pu trouver et a conclu l'enquête sans résultat." Le double champion olympique (1996-2000) du 10.000m a à son tour accusé son client. "Farah a quitté l'hôtel sans payer, plusieurs collaborateurs de l'hôtel se sont plaints de son comportement irrespectueux et il y a même eu une plainte à la police car il a attaqué un athlète." (Belga)

Vos commentaires