En ce moment
 
 

Sans le vaccin, "nous serions aujourd'hui confrontés à une situation de catastrophe absolue" selon le Premier ministre

 
 

Le comité de concertation a décidé mardi de prendre trois mesures visant à réduire la propagation du coronavirus (Covid-19) sur l'ensemble du territoire belge.

Le Premier ministre Alexander De Croo a indiqué que "la grande différence, par rapport à la deuxième vague est que maintenant nous sommes dans une situation où beaucoup plus de gens sont vaccinés. Aujourd'hui, 8.5 millions de Belges sont vaccinés. On voit que le virus a beaucoup plus de difficultés à faire des dégâts que durant la deuxième vague. Si nous n'avions pas eu les vaccins, nous serions aujourd'hui confrontés à une situation de catastrophe absolue dans nos hôpitaux."

Les autorités appellent à éviter de rassembler des enfants avec des personnes vulnérables, "des grands parents".



Les trois mesures :

  • Le port du masque sera obligatoire dans les espaces publics intérieurs de l'ensemble du pays.
  • Le Covid Safe Ticket (pass sanitaire) CST sera lui aussi obligatoire dans tout le pays lorsqu'on ira au restaurant et au fitness. Le comité de concertation a en outre établi un socle fédéral : le seuil d'utilisation du CST a été fixé à 200 personnes lors d'un événement à l'intérieur et à 400 personnes à l'extérieur, pour la Flandre. Le CST en Wallonie et à Bruxelles est réclamé à partir de 50 personnes en intérieur, 200 en Extérieur.
    Le CST reste d'application dans les discothèques et les night-clubs.
  • Le télétravail est à nouveau conseillé lorsque cela est possible.

 




 

Vos commentaires