En ce moment
 
 

Sarah Turine: "Chaque fois que Daesh commet un attentat en Europe, ça met des bâtons dans les roues des recruteurs"

Sarah Turine, l’échevine Ecolo de la Jeunesse et du dialogue interculturel à Molenbeek, est l’invitée de la rédaction de Bel RTL. Elle répond aux questions d’Antonio Solimando.

Antonio Solimando: Les attentats de Bruxelles, vous pensez que ça va décourager les jeunes de partir en Syrie?

Sarah Turine: Oui, je pense qu’à chaque fois que Daesh commet un attentat sur le sol européen, ça met des bâtons dans les recruteurs, parce qu’une grande partie des jeunes partent dans un état d’esprit positif, pas positif pour nous mais avec une certaine adhésion…

A.S.: Avec une mission…


S.T.: Avec une mission, avec une adhésion à créer un Etat islamique éventuellement en Syrie mais il y en a aucun qui part en se disant: "Je vais revenir pour faire exploser une bombe ici et éventuellement toucher mes proches". Et donc à chaque fois qu’un attentat se passe, ça met des bâtons dans les roues de recruteurs.

Vos commentaires