Seuls 15 dossiers de discrimination à l'embauche ouverts en 2018 à Bruxelles

Seuls 15 dossiers de discrimination à l'embauche ouverts en 2018 à Bruxelles

(Belga) En 2018, 15 dossiers pour discrimination à l'embauche ont été ouverts en Région bruxelloise, rapporte Sudpresse vendredi sur la base d'une interpellation du ministre de l'Emploi Didier Gosuin (Défi) par la députée Zoé Genot (Ecolo). Cela fait un an que les inspecteurs régionaux peuvent réaliser des tests pour vérifier que les employeurs ne discriminent pas.

En tout, quatre tests de situation (par envoi de CV) ont été pratiqués par l'inspection en 2018, mais n'ont pas abouti à l'établissement de preuves. Les dossiers ouverts en 2018 faisaient suite à des signalements d'Unia et de l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes. Ils concernaient des motifs de discrimination variés: sexe (7 dossiers), handicap (3), origine ethnique (2), âge (2) et grossesse (1). Sur ces 15 dossiers, neuf ont été classés sans suite, car la discrimination ne pouvait être démontrée. Trois ont débouché sur des avertissements et un autre a été clôturé avec une assignation en justice pour discrimination directe. Un dossier relatif à une discrimination dans le cadre des relations de travail a été transmis à l'inspection fédérale. Un dossier est quant à lui toujours en cours d'instruction. (Belga)

Vos commentaires