En ce moment
 

Sri Lanka: le président suspend le parlement

(Belga) Le président du Sri Lanka Maithripala Sirisena a suspendu jeudi le parlement pour près d'un mois, alors que la lutte d'influence se durcit entre lui-même et son Premier ministre.

Un décret a annoncé cette suspension "effective à minuit" et jusqu'au 8 mai, alors que ces dernières semaines M. Sirisena a restreint les responsabilités du Premier ministre Ranil Wickremensinghe, lui retirant le contrôle de la banque centrale et de plusieurs autres institutions. Le président a pris cette mesure après le départ du gouvernement de six ministres loyaux à M. Wickremensinghe, dont M. Sirisena avait exigé sans succès la démission. Le Parti national uni (PNU) de M. Wickremensinghe, qui dispose d'une large majorité au parlement, s'était allié en 2015 au Parti pour la Liberté du Sri-Lanka de M. Sirisena pour éjecter le président Mahinda Rajapakse, alors au pouvoir depuis dix ans. Les deux formations dirigent depuis le Sri Lanka au sein d'un gouvernement de coalition. Mais les relations entre les deux camps se sont fortement dégradées ces dernières années en raison, notamment, de divergences en matière de politique économique et d'une tentative ratée de M. Sirisena de prolonger son mandat présidentiel d'un an jusqu'en 2021. Le 4 avril, M. Wickremensinghe avait survécu à une motion de censure déposée au parlement par les partisans de M. Sirisena avec le soutien de députés dissidents du parti du Premier ministre. (Belga)

Vos commentaires