En ce moment
 

Suite aux scandales, la N-VA dit vouloir faire le ménage en ses rangs: "Nous sommes tous des êtres humains, et on peut se tromper"

Suite aux scandales, la N-VA dit vouloir faire le ménage en ses rangs:

La N-VA fait le ménage en ses rangs ces derniers jours. Cela a débuté par le scandale au sein de l'organisation identitaire flamande Schild & Vrienden, qui a été débattue cet après-midi en Commission Intérieur et Justice de la Chambre.

Jan Jambon, ministre de l’Intérieur N-VA, avait rendez-vous au Parlement pour parler de Schild & Vrienden. Il était question d’extrême droite, et sur ce point précis, l’opposition était plus que remontée. "Quand on me dit qu’il n’y a pas de lien avec la N-VA, attendez… Schild & Vrienden a organisé la sécurité et le service d’ordre de monsieur Theo Francken pendant toute sa tournée", a déclaré Raoul Hedebouw, député fédéral PTB. "Monsieur le ministre de l’Intérieur, je vais être très clair avec vous. Vous êtes membres d’un parti, dont il est avéré aujourd'hui qu’il est gangrené par certains éléments qui procèdent du néofascisme", a déclaré Ahmed Laaouej, chef de groupe PS à la Chambre.

Il faut dire qu’une vingtaine de jeunes nationalistes flamands sont impliqués dans l’association d’extrême droite. Depuis, le président de la N-VA a décidé d’agir: il veut nettoyer son parti, comme par exemple, un candidat aux élections communales à Bruxelles, exclu pour avoir comparé de la musique du monde à des sonorités "nègres"... Comme par exemple un jeune N-VA du côté d’Anvers, exclu suite à des propos racistes...

A propos de ce "nettoyage" en cours dans son parti, Jan Jambon a déclaré, au micro RTL INFO: "Remplir les listes, c’est toujours un défi, c’est toujours quelque chose qu’on fait avec beaucoup de soin, mais nous sommes tous des êtres humains, et on peut se tromper. Si on reçoit une nouvelle information disant que ça ne va pas, les gens ne se présentent pas sur nos listes, ça c’est clair".

Jan Jambon explique encore que tous les candidats N-VA doivent signer une charte dans laquelle le racisme et l’extrémisme n’ont pas leur place.

Vos commentaires