En ce moment
 

Synatom balaie les craintes de la ministre Marghem sur les provisions nucléaires

(Belga) Le cabinet de la ministre fédérale de l'Energie Marie-Christine Marghem (MR) vient de recevoir une réponse de Synatom à ses craintes sur la capacité d'Electrabel à assumer le coût des provisions nucléaires, selon l'édition du week-end de La Libre. La notation d'Electrabel n'a pas changé et il n'y a aucune raison d'exiger davantage de garanties de sa part, affirme Synatom, qui gère les fonds en vue du démantèlement des centrales nucléaires.

Marie-Christine Marghem avait interrogé Synatom après qu'Engie a fait remonter l'an dernier de sa filiale Electrabel des actifs à hauteur de 1,6 milliard d'euros. Des craintes s'étaient fait entendre sur la volonté d'Engie de vider progressivement Electrabel de sa substance économique afin de la laisser tomber en faillite si le coût des provisions nucléaires devait exploser dans le futur. Selon Synatom, les fonds propres d'Electrabel permettent toujours à l'exploitant des centrales nucléaires d'assumer ses obligations légales. Le cabinet de Marghem affirme que les réponses de Synatom, filiale d'Electrabel, vont être analysées avant de déterminer si elles sont satisfaisantes. Par ailleurs, Synatom a accepté d'améliorer sa gouvernance en nommant des administrateurs indépendants dans ses organes de gestion. (Belga)

Vos commentaires