En ce moment
 

TEC: une nouvelle réunion de conciliation aura lieu lundi après-midi

(Belga) L'Opérateur du transport wallon (OTW), le nouveau nom du groupe TEC, organisera une nouvelle réunion de conciliation lundi après-midi à la suite du mouvement de grève qui a perturbé jeudi le trafic des transports publics dans trois grandes villes wallonnes, a indiqué Stéphane Thiery, directeur marketing du TEC. La direction du groupe déplore le fait que les organisations syndicales n'ont pas respecté leur parole alors même qu'une concertation s'est tenue pas plus tard que mercredi.

Jeudi, la circulation des transports en commun a été fortement perturbée à Liège, Charleroi et La Louvière en raison de la manifestation interprofessionnelle contre la réforme des APE (aides à la promotion de l'emploi). La direction de l'OTW regrette que l'accord signé mercredi et justement destiné à éviter un impact sur les passagers n'ait pas été respecté. Le ministre wallon de la Mobilité Carlo Di Antonio a également dénoncé un "mouvement de grève sauvage" et convoqué en urgence, jeudi après-midi, la direction et le président du conseil d'administration de l'OTW. "Le syndicat socialiste prend les Wallons en otage de manière inadmissible: sans aucun respect des procédures et des accords pris hier/mercredi (...) Cela témoigne d'une absence totale de respect pour les citoyens!" A l'issue de cette réunion, il a été décidé de réunir le bureau de conciliation une nouvelle fois lundi après-midi afin d'éviter de tels mouvements à l'avenir. "Le non-respect de l'accord de mercredi figurera en premier à l'ordre du jour", souligne M. Thiery, qui déplore que les représentants syndicaux ne semblent pas en mesure d'appliquer sur le terrain les compromis noués avec la direction. (Belga)

Vos commentaires