En ce moment
 

Tensions avec la Corée du Nord - Poignée de main entre Kim et Moon avant leur sommet historique

(Belga) Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in ont échangé vendredi une poignée de main sur la Ligne de démarcation militaire qui divise la péninsule, un geste hautement symbolique avant leur sommet historique.

"Je suis heureux de vous rencontrer", a lancé M. Moon Jae-in à son homologue, qui devient le premier dirigeant nord-coréen à fouler le sol sud-coréen depuis la guerre de Corée (1950-53). Les deux dirigeants ont brièvement marché du côté nord-coréen de la frontière avant de se rendre à pied à la Maison de la paix, une structure de verre et de béton située du côté sud du village de Panmunjom, où fut signé l'armistice. Une "histoire nouvelle commence maintenant", a écrit Kim Jong Un dans le livre d'or. Cette réunion est une illustration supplémentaire de la spectaculaire détente qui s'est emparée de la péninsule depuis que Kim Jong Un a annoncé le 1er janvier, à la surprise générale, que son pays participerait aux jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang, au Sud. Ce sommet doit être le précurseur d'un face à face très attendu entre M. Kim et le président américain Donald Trump. "Kim Jong Un discutera en toute franchise avec Moon Jae-in de tous les problèmes rencontrés pour améliorer les relations intercoréennes et parvenir à la paix, la prospérité et la réunification de la péninsule coréenne", a dit avant le sommet de vendredi l'agence officielle nord-coréenne KCNA, la référence la plus précise à ce jour de Pyongyang sur le processus en cours. Elle ne mentionne pas la dénucléarisation, mais le devenir de l'arsenal atomique de Pyongyang devrait être au coeur de discussions. Depuis son arrivée au pouvoir fin 2011 au décès de son père, M. Kim a présidé à une accélération fulgurante des programmes nucléaire et balistique nord-coréens. Séoul a également fait savoir que le sommet pourrait être l'occasion de discuter d'un traité de paix pour mettre fin officiellement à la guerre. Celle-ci s'est achevée sur un armistice si bien que les deux voisins sont toujours techniquement en guerre. La reprise des réunions de familles séparées par la guerre pourrait également être abordée. Les deux délégations déjeuneront chacune de leur côté, les Nord-Coréens franchissant la frontière dans l'autre sens pour leur collation. Avant la séance de l'après-midi, MM. Kim et Moon planteront un pin. Cet arbre "représentera la paix et la prospérité sur la Ligne de démarcation militaire, qui est le symbole de la confrontation et de la division depuis 65 ans", selon Séoul. (Belga)

Vos commentaires