En ce moment
 

La Corée du Nord va fermer son site d'essai de missiles

La Corée du Nord va fermer son site d'essai de missiles

Le leader nord-coréen Kim Jong Un a accepté de procéder au démantèlement permanent des ses infrastructures nucléaires en présence d'experts nationaux, a affirmé le président sud-coréen Moon Jae-in lors d'une conférence de presse conjointe suivant le sommet entre les deux dirigeants à Pyongyang, capitale de la Corée du Nord.

La Corée du Nord va fermer son site d'essai de missiles de Tongchang-ri, a annoncé mercredi le président sud-coréen Moon Jae-in après le sommet. "Le Nord a accepté de fermer de façon permanente le site d'essai de moteur de missiles de Tongchang-ri et l'installation de lancement de missile en présence d'experts des Nations concernées", a déclaré le président Moon.

La Corée du Nord a accepté de franchir "des étapes concrètes" vers la dénucléarisation de son pays, selon le dirigeant sud-coréen. Les deux Corées se sont mises d'accord pour "retirer tous les dangers qui pourraient provoquer une guerre dans la péninsule", selon M. Moon qui a évoqué "une dénucléarisation complète dans un avenir proche".

Kim Jong Un a annoncé mercredi qu'il se rendrait à Séoul prochainement, dans ce qui constituerait la première visite d'un dirigeant nord-coréen dans la capitale sud-coréenne depuis la partition de la péninsule.

La Corée du Nord, sous le coup de multiples sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU en raison de ses programmes nucléaire et balistique interdits, a effectué de nombreux lancements de missiles depuis ce site. Mais elle en a aussi tiré d'autres endroits, et notamment de l'aéroport international de Pyongyang, ce qui relativise la portée de l'engagement pris par M. Kim. M. Moon a aussi affirmé que la Corée du Nord pourrait fermer son complexe nucléaire de Yongbyon, si Washington prenait "des mesures correspondantes", une condition, là aussi, très vague. (Belga)

Vos commentaires