En ce moment
 
 

Theo Francken évoque Laurette Onkelinx qui "a crié comme une folle" et "Bart De Wever, top président"

 
 

Le député N-VA Theo Francken était l'invité de Fabrice Grosfilley jeudi matin, sur BEL RTL. Il a commencé par évoquer la crise politique actuelle, et le fait que Sophie Wilmès joue les prolongations (elle va demander la confiance du Parlement pour que son gouvernement reste en place deux semaines de plus, voir les détails). "Nous voulons qu'elle tienne sa parole. Qui peut dire que le 1er octobre, il y aura un gouvernement ? Ce serait super rapide, en quelques semaines… Il y a encore tout une série de points super importants qui doivent être tranchés (énergie, migration, sécurité, budget). En deux semaines, ce serait un record, je ne pense pas que ce soit possible de faire un gouvernement. Donc on est peut-être parti sur un mois, puis sur 2021… Sans la confiance du Parlement… Moi, démocratiquement, j'ai un problème avec ça", a-t-il déclaré, préconisant de revenir à un gouvernement en affaires courantes.

Un grand accord PS - N-VA...

Theo Francken est contre le projet de gouvernement Avanti, tandis que le CD&V a des doutes. Il ne veut pas "d'un gouvernement de centre-gauche", alors que les électeurs en Flandre se sont prononcés à droite aux dernières élections. Il rappelle que "ce qui est nécessaire pour l'avenir du pays, c'est d'avoir un grand accord historique entre le PS et la N-VA".

"Je ne vais pas être Laurette Onkelinx"

Et la suite, si la N-VA se retrouve dans l'opposition ? "Il y a des éléments qui sont bons (dans le projet d'accord actuel du gouvernement, qui n'est pas encore passé), je ne m'opposerai donc pas par principe, je m'opposerai sur le contenu. On doit être adulte dans ce débat: quand ce sont des choses que la N-VA veut aussi, on va les soutenir. Je ne vais pas être Laurette Onkelinx: quand moi j'étais Secrétaire d'Etat, la première semaine, elle a crié comme une folle : 'Raciste, Discrimination, Nazi'. Ça je ne vais pas faire".

Président de la N-VA ?

Enfin, Theo Francken a évoqué son éventuelle candidature pour le poste de président de son parti. "Normalement, Bart De Wever va rester président. Je ne vais pas me présenter contre Bart, il est top, et je respecte beaucoup mon président de parti, je suis un membre de la N-VA depuis 20 ans, très loyal".




 

Vos commentaires