En ce moment
 
 

Un comité de concertation qui devra se pencher sur le sort du masque a commencé

Un comité de concertation qui devra se pencher sur le sort du masque a commencé
 
 

(Belga) Les représentants des différents gouvernements du pays se sont retrouvé vendredi au Palais d'Egmont pour une réunion du comité de concertation consacrée à la crise sanitaire. Parmi les points à l'ordre du jour, figure l'obligation du port du masque.

Des voix se sont élevées ces derniers jours, particulièrement en Flandre, en faveur d'un allègement substantiel de cette obligation avec l'idée qu'elle ne soit plus qu'une exception limitée à un nombre restreint de domaines. Un rapport du GEMS, le groupe d'experts qui conseille le gouvernement, s'est toutefois montré prudent à cet égard et appelle à conserver cette mesure dès lors que des gens se rassemblent à l'intérieur sans qu'on puisse déterminer leur situation vaccinale, immunitaire ou de test. Les ministres n'ont pas fait de commentaire à leur arrivée au Palais d'Egmont où se tient la réunion. "On va vers la fin des mesures corona", a souligné le vice-Premier ministre Ecolo, Georges Gilkinet, seul à s'exprimer devant les médias. Dans certains cas, le port du masque demeurerait obligatoire, comme les transports publics, a-t-il ajouté, sans donner d'autre précision. Les gouvernements fédéral, régionaux et communautaires devraient également discuter du maintien de la phase fédérale de crise. Là encore, le nord du pays est demandeur d'y mettre un terme là où Bruxelles et la Wallonie sont réticents. Il est question d'un socle interfédéral commun, les Régions étant ensuite libres de le compléter comme Bruxelles l'a déjà fait. "La coordination fédérale a bien fonctionné, elle va s'arrêter à un moment mais le moment n'est pas encore arrivé", a souligné M. Gilkinet. (Belga)


 




 

Vos commentaires