En ce moment
 
 

Un Tournaisien attaque De Wever en justice

Un double délit de presse ? C’était ce qu’estimait une juriste de l’ULB après l’interview accordée par Bart De Wever à Der Spiegel. Un habitant de Tournai a suivi son raisonnement et accuse le président de la N-VA d'offense au roi Albert II et d'avoir répandu des informations de nature à ébranler la crédibilité de l'Etat.

Un Tournaisien a porté plainte contre le président de la N-VA Bart De Wever qu'il accuse d'offense à la personne du roi Albert II et d'avoir répandu des informations de nature à ébranler la crédibilité de l'Etat, lors d'une interview controversée à l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, indique lundi La Libre.

Dans cet entretien, Bart De Wever avait accusé le roi de ne pas être impartial parce qu'il serait selon lui "allié" des francophones et qualifié la Belgique d'être devenue "le malade de l'Europe" en raison de ses querelles politiques "interminables".

Georges Oldenhove de Guertechin, un citoyen de Tournai, a considéré que ses intérêts, "comme ceux de tous nos compatriotes, étaient directement concernés par ces déclarations".

Le plaignant s'appuie sur un raisonnement de la juriste Carine Doutrelepont (ULB) qui avait estimé, au lendemain de l'interview au Spiegel, que le président de la N-VA avait pu commettre au moins deux infractions relevant du délit de presse.

Vos commentaires