En ce moment
 

Une convention environnementale pour les batteries de voitures électriques et hybrides

Une convention environnementale pour les batteries de voitures électriques et hybrides

(Belga) Les ministres bruxelloise et flamande de l'Environnement, Céline Fremault (cdH) et Joke Schauvliege (CD&V), ont signé lundi au salon Autotechnica à Bruxelles la nouvelle convention environnementale de Febelauto pour le recyclage des batteries des voitures électriques, hybrides et rechargeables. L'organisme de gestion des véhicules en fin de vie s'est en effet vu confier la mission de développer des solutions pour collecter, traiter et recycler ces batteries au lithium-ion.

Jusqu'il y a peu, les voitures étaient équipées d'une batterie de démarrage classique. L'émergence des véhicules hybrides et électriques nécessite à présent de prévoir des solutions de collecte et de recyclage des batteries industrielles. "La nouvelle convention environnementale fixe la gestion de ces batteries pour les cinq prochaines années. Nous pourrons ainsi nous assurer que le parc automobile futur prend la bonne direction", a commenté Joke Schauvliege. En raison de leur tension élevée et de leur composition différente des batteries de démarrage au plomb, la collecte et le traitement des batteries de voitures hybrides, rechargeables et électriques nécessite des procédures spécifiques, souligne Febelauto. Et ce tant pour les produits que pour les professionnels des secteurs de la distribution, de l'automobile et du recyclage. "D'ici 2020, 10% de tous les nouveaux véhicules devraient être électriques. Le transport, le stockage et le recyclage des batteries EV sont des tâches complexes, tant en matière de sécurité que d'environnement et de technique", confirme Bebat, le responsable de la collecte, du tri et du recyclage des piles. "Avec le boom de la mobilité électrique, il est plus important que jamais d'anticiper la collecte, le tri et le recyclage des batteries industrielles de véhicules hybrides et électriques. La révision des mécanismes de Responsabilité élargie des producteurs, prévue dans mon Plan de gestion des ressources et déchets, est d'ailleurs l'un des gros dossiers de cette année", a ajouté Céline Fremault. (Belga)

Vos commentaires