En ce moment
 

Une maison de la simulation pour les acteurs de la sécurité en province de Liège

Une maison de la simulation pour les acteurs de la sécurité en province de Liège

(Belga) Une maison de la simulation sera opérationnelle pour la rentrée de septembre 2018 sur le site de l'Institut provincial de formation des agents des services de sécurité et d'urgence (Maison de la formation) à Seraing, en région liégeoise. Les différents acteurs de la sécurité pourront s'y entraîner en synergie et dans des conditions réelles. Il s'agit d'une première en Wallonie, a précisé jeudi Muriel Brodure-Willain, députée provinciale en charge de l'Enseignement et la Formation.

Cette maison de la simulation constitue la 3e phase de développement de la Maison provinciale de la formation. Destinée aux écoles de police, du feu, des cadets et d'aide médicale urgente, cette nouvelle infrastructure permettra de réunir sur un même site des espaces d'entraînement aujourd'hui disséminés, tout en renforçant les formations en organisant des exercices de simulation impliquant les différents acteurs de la sécurité. Cela permettra de coordonner les interventions de chacun en situations réelles. "Le bâtiment comprendra notamment un grand hall de 600 m2 muni d'un mur d'escalade et de grandes portes qui permettront de faire entrer des véhicules d'intervention. On pourra y simuler des interventions en hauteur sur une façade d'immeuble avec fenêtres et balcons ou encore diverses situations rencontrées sur le terrain comme l'organisation de la circulation, un accident de roulage nécessitant une désincarcération, la prise en charge de blessés... Le tout est occultable afin de s'exercer comme s'il faisait nuit", explique la députée provinciale. "Il y aura également une salle d'entraînement aux techniques de défense (dojo) ainsi qu'une salle de sport et sanitaires". Divers locaux seront modulables afin de simuler un laboratoire, un restaurant, un commerce, une salle pour banquets... et ainsi mettre les intervenants dans des conditions proches de la réalité. On y trouvera également une maison du crime pour l'école de police ou encore un local où réaliser des simulations virtuelles. Les intervenants seront observés à distance, à travers des vitres sans tain, et filmés pour ensuite débriefer. "Une infrastructure avec un tel niveau de technicité sera une première en Wallonie", souligne Muriel Brodure-Willain. L'investissement s'élève à 6,5 millions d'euros. "L'inauguration est annoncée durant l'été. Ce qui permettra à la Maison provinciale de la formation d'être prête pour faire face à l'imposition du fédéral selon laquelle tout pompier devra réaliser 24 heures de formation par an à l'école du feu d'ici 2019, soit 6 heures de plus qu'actuellement", ajoute la députée provinciale. (Belga)

Vos commentaires