En ce moment
 
 

Vers un permis de location obligatoire pour TOUS les logements en Wallonie? "C’est excessivement lourd"

L'idée du député socialiste wallon Christophe Collignon d'imposer un permis de location pour tous les logements de Wallonie ne ravit pas la commune de Namur, où on estime que devoir vérifier 20.000 logements et en renouveler le permis tous les 5 ans serait une tâche trop lourde.

C’est le cheval de bataille du chef de groupe PS au parlement wallon, Christophe Collignon. Invité de Martin Buxant, il a détaillé son projet ce matin sur Bel RTL: "Le bâti en Wallonie est en mauvais état. Je suis très inquiet quand je vois mes concitoyens qui sont dans des logements insalubres, dans de mauvaises conditions et je souhaiterais qu’on puisse vérifier ces conditions de salubrité avant de louer un bien. Ça me parait un minimum. Pour pêcher, il faut un permis de pêche. Et bien pour louer un bien, je pense qu’il faut un permis de location."

Aujourd’hui, seuls les logements de moins de 28 m², comme certains kots pour étudiants, sont soumis à ce permis préalable délivré par les communes. Aucun permis n’est exigé pour les plus grands logements. Ce sont les locataires ou les autorités qui peuvent demander à la commune de venir vérifier la salubrité du logement qu’ils louent. Christophe Collignon, lui, veut renverser le système. "On prend le problème à la base. Ça me parait plus intelligent."


Pas une bonne idée pour Namur

Christophe Clément et Alain Hougardy sont allés à la commune de Namur pour savoir ce qu’ils pensaient de cette idée. Et elle est loin de faire l’unanimité en raison de la surcharge de travail qu’elle impliquerait.

Aujourd’hui, pour les petits logements, "un enquêteur agréé va les visiter et il va remplir un formulaire qui comporte toute une série de critères", comme la stabilité du bâtiment ou le respect des normes de contrôle et d’hygiène. "L’effet positif, c’est que lors de la visite de l’enquêteur, le propriétaire va être sans doute directement informé par celui-ci des petits problèmes à régler, de type détecteur d’incendie, sonnette individuelle ou ce genre de chose", concédait Yasmine Louis, conseillère au cabinet de l’échevine du Logement de la ville de Namur, dans le RTLinfo 13H. Mais "il faut quand même penser que sur la ville de Namur, nous avons environ 50.000 ménages dont 40% sont locataires. Ce qui veut dire qu’on arriverait à 20.000 permis de location à renouveler tous les 5 ans. Donc c’est excessivement lourd pour essayer d’aller chercher les 200 logements qui aujourd’hui posent peut-être problème", estime-t-elle.

Vos commentaires