En ce moment
 
 

Vidéo: Van Rompuy insulté au Parlement européen

L'ancien Premier ministre belge a expliqué aux eurodéputés les résultats de la réunion des chefs d'Etat et de gouvernement des 27. Lors de cette première apparition au Parlement européen, le chef de file des europhobes britanniques l’a insulté sans retenue.

Le chef de file des europhobes britanniques, Nigel Farage, a créé le scandale au Parlement européen en insultant le président de l'UE Herman Van Rompuy à l'occasion de sa première apparition devant les eurodéputés, le comparant à "une serpillière". "Je ne veux pas être impoli, mais vraiment, vous avez le charisme d'une serpillière humide et l'apparence d'un petit employé de banque", s'est écrié M. Farage, sous les huées de ses pairs, lors d'une session à Bruxelles.

 > VIDEO : HERMAN VAN ROMPUY INSULTE

 > ANALYSE SUR NOTRE BLOG CARNET POLITIQUE

La Belgique, un non-pays

"Qui êtes-vous ? Je n'avais jamais entendu parler de vous, personne en Europe n'avait jamais entendu parler de vous", a-t-il poursuivi, ajoutant: "Vous venez de Belgique, qui est plutôt un non-pays (...). Mais je sens que vous êtes compétent, et capable et dangereux", a-t-il précisé, en citant en exemple la Grèce, avec ses difficultés financières, qui "a été réduite à guère plus qu'un protectorat depuis que vous avez pris le pouvoir".

Certaines réactions se sont fait entendre

Réagissant à son intervention, le président du Parlement Jerzy Buzek a estimé que "de telles atteintes personnelles ne sont pas tolérées" dans cette enceinte, tandis que le président du groupe socialiste, Martin Schulz, a demandé à M. Farage de "renoncer à son mandat".

Van Rompuy, lui, ne fait pas de commentaire

Reprenant la parole devant les députés, M. Van Rompuy a affirmé pour sa part avoir entendu une intervention pour laquelle il n'a "que du mépris". "Mais je n'interviens pas là-dessus", a-t-il ajouté sans autre commentaire.


Vos commentaires