En ce moment
 

Violences à Gaza - Le parlement bruxellois veut une programmation équilibrée des missions en Israël

ISRAEL

(Belga) Le parlement bruxellois a adopté vendredi soir par 46 "oui" et 27 abstentions (MR; Open Vld; N-VA et trois élus DéFI) une résolution visant à condamner les violences perpétrées à la frontière de la bande de Gaza. Le texte vise aussi à faire évaluer l'opportunité de la présence de l'attaché économique et commercial de Bruxelles à Tel-Aviv ainsi que la mission économique régionale prévue à la fin de cette année.

La proposition de départ émanait des rangs socialistes. Elle a été adaptée aux attentes des autres formations signataires (cdH; sp.a) et à certaines demandes des écologistes. Ceux-ci ont notamment obtenu d'y adjoindre le souhait que les institutions de soins bruxelloises puissent accueillir les blessés civils. Plus largement, la résolution soutient la tenue d'une enquête internationale indépendante et rappelle que tout recours à la force létale contre des manifestants qui ne représentent pas une menace imminente constitue une violation du droit humanitaire international. Le parlement bruxellois y souhaite que la Région bruxelloise conditionne ses missions économiques à une programmation équilibrée impliquant des rencontres avec des militants israéliens et palestiniens engagés en faveur du respect des droits humains. Il indique qu'il sera procédé à une évaluation de l'opportunité de la présence de l'attaché économique et commercial à Tel-Aviv et de la mission économique prévue à la fin de cette année. La résolution demande aussi au gouvernement fédéral d'exiger le respect du droit international par l'Etat d'Israël, d'appeler Israël et l'Egypte à mettre fin au blocus ainsi qu'à la politique de colonisation et de faciliter les négociations de paix en vue d'un cessez-le-feu durable. (Belga)

Vos commentaires