En ce moment
 
 

Violences conjugales: "Enfin une régression dans les chiffres"

 
 

La ministre de l’Intérieur Joëlle Milquet était l’invitée de Fabrice Grosfilley sur Bel RTL ce matin. Elle a souligné que pour la première fois, les chiffres des violences conjugales sont en régression.

"C’est une grande mobilisation qu’on fait en Belgique de tous les niveaux de pouvoir. C’est une mobilisation qui marche, où là le fédéralisme de coopération a tout son sens. C’est vrai que cela fait 10 ans qu’on a déclaré la tolérance zéro. Au niveau communautaire, régional, en justice, en police, en santé, on se mobilise. Pour la première fois en 2012, on voit enfin une régression dans les chiffres", a-t-elle déclaré.

3000 viols déclarés en Belgique par an: "énorme"

"On est passé de 44.000 à 41.000 plaintes. Donc 3.000 plaintes en moins", lui a fait remarquer Fabrice Grosfilley. "Je ne dis pas que tout est gagné", a répondu Mme Milquet. "Mais c’est la première fois depuis des années qu’on a enfin une diminution mais dans tous les paramètres. A la fois la violence physique, à la fois la violence verbale, à la fois la violence économique. Ça prouve au moins que toutes ces mesures ont un sens et qu’il faut plus que jamais continuer à se battre. C’est ce qu’on a exprimé hier avec l’ensemble des ministres de tous les niveaux de pouvoir. Cela fait 10 ans qu’on se bat contre la violence à l’égard des femmes dans le secteur privé, c’est-à-dire dans les familles et entre conjoints très majoritairement. On a décidé de se lancer de manière très massive également contre la violence à l’égard des femmes dans la sphère publique, c’est-à-dire toute la problématique des viols, des attentats à la pudeur, des gestes mal placés, de la violence sexiste à l’égard des femmes dans la sphère publique. On a quand même plus de 3.000 viols déclarés par an, ça fait 8 par jour, c’est énorme dans un pays comme le nôtre."


 

Vos commentaires