En ce moment
 

Yvan Mayeur se dit victime d'un "assassinat politique" commandité par Rudi Vervoort: voici sa réaction

L'ancien bourgmestre de la Ville de Bruxelles Yvan Mayeur se disait hier, sur le plateau de l’Invité sur RTL-TVI, victime d'un assassinat politique. Il met en cause l'actuel Ministre-Président bruxellois. Mais Rudy Vervoort balaie ces accusations. Chantal Monet et Pierre Haelterman l’ont rencontré pour le RTL INFO 19H.

Emporté par le scandale du Samu social… Yvan Mayeur règle ses comptes. Meurtri, l’ancien bourgmestre de Bruxelles parle d’assassinat politique commandité par un camarade socialiste Rudi Vervoort. "Je crois qu’il y a une jalousie de la Région à l’égard de la Ville. La Ville, c’est la capitale du pays, la capitale de l’Europe, on reçoit tout le monde. Tous les événements se passent sur le territoire de la Ville de Bruxelles, donc le bourgmestre de Bruxelles, quel qu’il soit, est toujours mis en lumière. Et la Région a un costume un peu difficile à porter", a notamment déclaré l'ancien bourgmestre. 


"Est-ce que j’ai l’air d’un bourreau moi ?"

Difficile à porter le costume ? Nous sommes allés poser la question à Rudi Vervoort… Hier il refusait de nous répondre, alors nous avons profité de sa présence aujourd’hui à l’inauguration de la Cité des métiers… Yvan Mayeur a traité Rudi Vervoort de bourreau. Quelle est sa réaction ? "Est-ce que j’ai l’air d’un bourreau moi ? Allez franchement… non non, je ne réponds pas".


Rupture totale

Et quand il vous accuse de manquer de leadership pour Bruxelles. "Il faut constater que ce gouvernement a beaucoup de difficulté à être incarné", a également dit Yvan Mayeur. Accusation à laquelle le ministre-président du gouvernement bruxellois a préféré ne pas répondre.

L'un est toujours au PS. L'autre l’a quitté il y a 10 mois. La rupture est totale.

Vos commentaires