En ce moment
 
 

Qui seront les futurs Champions des Métiers? L'inscription aux Startech's débute ce mardi

(Belga) Alors que le Championnat du monde des métiers techniques et technologiques, qui s'est déroulé cet été à Kazan, se range parmi les souvenirs des 16 jeunes Red Bears partis en Russie défendre les couleurs belges, une nouvelle page s'ouvre mardi pour d'autres jeunes passionnés par leur profession. Les inscriptions pour les Startech's, la compétition nationale, débutent en effet ce 1er octobre et se clôtureront le 6 décembre.

Monter une pièce en sucre, coiffer un mannequin pour sa sortie sur le tapis rouge, réagir avec sang froid face aux exigences des clients d'un hôtel, créer un jardin luxuriant... Autant de défis auxquels ont été confrontés 16 jeunes âgés de 19 à 23 ans durant les WorldSkills de Kazan. Celles et ceux tentés d'intégrer l'équipe belge pour les prochains JO des métiers, à Shanghai en 2021, devront toutefois commencer par se distinguer lors des Startech's. Trente-deux métiers techniques et technologiques seront en compétition. Seules conditions pour s'inscrire, gratuitement: être né à partir du 1er janvier 1995 et travailler, étudier, se former ou être domicilié en Belgique. D'eux-mêmes ou avec le soutien de leur établissement scolaire, centre de formation ou employeur, les candidats se prépareront ensuite aux présélections, qui s'étaleront sur les mois de janvier et février. Pour certains métiers, ces épreuves se dérouleront lors de grands événements, comme le Salon de l'auto pour la catégorie "technologie automobile". Six à huit compétiteurs par métier seront ensuite choisis pour accéder à la finale du championnat belge, les Startech's Days, organisé depuis 2009. Ils s'affronteront à Ciney les 23 et 24 mars 2020. Lors de l'édition précédente, 7.000 visiteurs avaient assisté à cette finale. Des Startech's découlera le choix des talents appelés à composer l'équipe belge pour les prochains EuroSkills. Le Championnat européen se déroulera du 16 au 20 septembre 2020 à Graz, en Autriche. Vitrines des métiers manuels et technologiques d'aujourd'hui et de demain, ces compétitions visent à promouvoir auprès des jeunes, de leurs parents et de la société en général des secteurs souvent mésestimés et en pénurie de main-d'oeuvre. (Belga)

Vos commentaires