En ce moment
 
 

"A partir du 20 du mois, on pleure": 4 Belges sur 10 confient être angoissés par les questions d'argent

Vous avez les yeux rivés sur le solde de votre compte en banque plusieurs fois par semaine? Vous êtes loin d'être un cas isolé. Un Belge sur deux fait la même chose et quatre Belges sur dix sont carrément angoissés par les questions d'argent, selon une enquête iVox.

Avez-vous des angoisses d'origine financière? Vous êtes nombreux à répondre positivement à cette question. "Il faut faire un budget sur la semaine, sinon on ne s'en sort pas et puis à partir du 20 du mois on pleure", confie une dame.

D'après la psychologue de la consommation Alexandra Balikdjian, le contexte général de la société joue. "Je pense que les gens sont de plus en plus stressés par les questions d'argent. Pourquoi ? Parce que l'on est dans un milieu, un monde où la consommation est omniprésente."

Sans être surendettés, beaucoup éprouvent des difficultés à gérer leur budget. Pour mieux s'en sortir, il est conseillé de commencer par en parler. Mais ce n'est pas simple. "C'est toujours un peu délicat en fait", avoue une femme.


"L'argent reste un grand tabou, bien plus grand que le sexe"

Pour la psychologue, on a fait peu de progrès en la matière."L'argent reste un grand tabou, bien plus grand que le sexe. Parler d'argent cela reste très compliqué. Des études ont montré par exemple que peu de couples avaient un compte commun, chacun garde son compte", indique Alexandra Balikdjian.

Ce qui est parfois tout à fait justifié. "Tout simplement, si on veut offrir un cadeau à sa douce, si on le prend du compte commun est-ce que c'est réellement un cadeau", souligne un jeune homme.

Vos commentaires