En ce moment
 
 

"Il fait super bon en Belgique, pourquoi partir en vacances?": un quart des Belges ne sont pas partis à l'étranger, voici les raisons

A l'approche de la fin des vacances scolaires, RTL INFO s'est intéressé à ces Belges qui sont restés au pays durant l'été. 25% de la population ne part pas en vacances à l'étranger, parfois pour des raisons financières mais pas uniquement.

Cette année, Désiré n’est pas partie en vacances, tout comme les six années précédentes. La raison : des moyens financiers insuffisants. "Mes revenus ne me suffisent pas, en fait. Le prix du loyer est assez élevé, le gaz et l'électricité, internet, accumulés au loyer, ça fait un prix assez élevé, et avec ce qu'on touche, on n'a pas les moyens de partir, ça ne nous suffit pas", confie-t-elle.

A la place, elle privilégie les activités extérieures avec sa fille. "Etant donné que j'ai une fille, je peux me permettre d'aller au parc, ce n'est pas un endroit payant, encore merci. Je fais des petites sorties, des petites balades, avec mes animaux, avec ma fille".

Désiré n’est la seule dans cette situation: en 2018, les Belges étaient 57% à ne pas voyager pour des raisons financières. "Moi je ne suis pas parti, je n'ai pas les moyens, malheureusement, et puis je suis tout seul, alors…", dit un homme. "Moi, je ne suis pas partie, parce que je n'ai pas eu le temps, et je n'avais pas les finances nécessaires", dit une jeune femme.

Mais il existe des solutions: une ASBL propose par exemple un séjour et des activités à prix réduits en Belgique : "A Bomal, par exemple, nous avons un produit pour les gens qui ont le statut VIPO [aujourd'hui nommé BIM, ndlr]. On permet à ces gens-là de séjourner à un tarif vraiment très bas, assez exceptionnel", explique Francis Fivez, directeur de l'ASBL MN Vacances.

La raison financière n’est pas la seule explication. Certains ne peuvent pas voyager à cause de problèmes de santé ou encore par manque de temps. Il y a d'autres raisons: "Je suis bien ici, à Bruxelles, au parc avec mes amis, à jouer à la pétanque", estime un homme. "Il fait super bon en Belgique, pourquoi partir en vacances?", se demande un autre.

Vos commentaires