En ce moment
 
 

"J'ai pris mon billet d'avion deux jours avant, parce qu'il ne faisait pas très beau": les réservations last minute boostées par la météo incertaine

©Pixabay

Et avec ce temps maussade, froid, pluvieux, vous êtes nombreux à craquer, à vous offrir une petite escapade improvisée au soleil…

Les réservations de voyages avec une formule "last minute" pour ces mois de mai et de juin ont augmenté de 22% par rapport à l'an dernier selon Neckermann. "J'aimerais bien partir en vacances", confie une personne à notre journaliste lors d'un micro-trottoir. Et c'est le souhait de beaucoup de Belges… La raison: une météo incertaine dans le pays, beaucoup moins clémente que l'année passée.


"Ça me donne vraiment envie de quitter Bruxelles"

"On ne sait plus comment s'habiller, parce qu'il fait chaud et froid en même temps. Ça me donne vraiment envie de quitter Bruxelles", confie un homme. "Il y a trop de nuages, il y a trop de drache", estime un autre. "Ils avaient annoncé que le mois de juin serait caniculaire, et on cherche", dit un personne déçue.

Autre raison: pas de coupe du monde de football cet été. C'est le genre de facteurs qui incitent les Belges à partir.


"Pour ceux qui ont un petit coup de folie, sur un coup de tête, c'est magnifique"

Les last minute séduisent notamment par leur formule intéressante. "Là, j'allais justement réserver un billet pour une semaine en Grèce ou en Méditerranée", confie une dame. "Ma fille voyage énormément, et elle profite à fond du last minute. C'est un concept financièrement intéressant, surtout. Et pour ceux qui ont un petit coup de folie, sur un coup de tête, c'est magnifique", dit un homme.


"Moi je suis partie en Egypte"

Une jeune fille a sauté sur l'occasion: "Moi je suis partie en Egypte. J'ai pris mon billet d'avion deux jours avant, parce qu'il ne faisait pas très beau, et je suis partie".

Les destinations qui ont la cote sont principalement le Maroc, la Tunisie, l'Egypte ou encore la Turquie.

Vos commentaires