En ce moment
 
 

"Je reçois toujours des appels publicitaires alors que je les ai bloqués via le numéro 'Ne m'appelez plus'. Pourquoi ?"

 
 

RTL Info répond à vos questions. Celles que vous nous posez via le bouton orange Alertez-nous et sur nos réseaux sociaux.

Cela fait quelques semaines que vous nous écrivez pour évoquer le même problème… Vous êtes nombreux à recevoir, quotidiennement, des appels téléphoniques publicitaires. Des entreprises tentent de vous vendre leurs produits. Et cela commence à vous agacer. 

C’est le cas pour Bruno, Guy et Camille, qui via le bouton orange Alertez-nous demandent : "Je reçois toujours des appels publicitaires alors que je les ai bloqués via le numéro "Ne m'appelez plus" (02 882 19 75). Pourquoi ?"

"Ne m'appelez plus", une liste qui a été créée en 2015 par les autorités pour lutter contre les appels de démarchage. Si vous souhaitez vous y inscrire, le principe est très simple : vous appelez le 02 882 19 75 et vous suivez les instructions.

Toutes les entreprises de marketing actives, en Belgique, sont obligées de consulter cette liste et d’adapter leur base de données en conséquence.

Peut-être aussi, avez-vous donné votre accord, par mégarde, en remplissant un contrat ou un questionnaire. Cela peut se faire en magasin par exemple. Ou alors, ces entreprises n’ont pas pris en compte cette fameuse liste. Et donc là, elles risquent évidemment une amende…

Si les appels continuent, que peut-on faire ?

Une seule chose à faire : signaler ces abus au Point de Contact du SPF Economie. Vous cliquez sur "publicité et démarchage" et encodez votre signalement.

Et vous êtes visiblement nombreux à avoir déjà ce réflexe. Les chiffres de ces signalements varient chaque année entre 6.000 et 10.000 par an depuis 2017.


 

Vos commentaires