En ce moment
 

"La chaleur, ça crève, on est moins concentré": moins de trafic en été ne veut pas dire moins de danger, voici ce à quoi faire attention

Les automobilistes sont moins attentifs à la route quand il fait chaud. La police ne note pas de hausse des accidents en été, surtout parce qu'il y a moins de trafic, mais les usagers sont confrontés à des situations souvent dangereuses. Un mot d'ordre: restez prudent et concentré.

Premier jour des vacances et premier constat : il y a beaucoup moins de voitures sur les routes. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut être moins attentif. "Il y a moins de véhicules donc les gens sont parfois un peu plus dangereux, confie un automobiliste au micro de Pierre Fagnart et Damien Loumaye. Il faut donc être plus vigilant pour les autres que pour soi-même."

L’été, la saison du soleil, des apéros et des vacances. C’est cette combinaison de facteurs qui vous rend parfois un peu moins concentrés. "L’atmosphère est tout de même plus détendue, c’est le début des vacances, explique Alain Godart, porte-parole de l’Institut Vias. En particulier lorsqu’il y a du temps chaud, on voit qu’il y a beaucoup plus de monde aussi sur les routes, d’automobilistes, de motards, etc. C’est la raison pour laquelle le risque et le nombre d’accidents augmentent quand il fait beau."


La chaleur et l'alcool

La chaleur pousse les gens à sortir mais elle complique aussi la vie des conducteurs qui doivent redoubler d’efforts pour lutter contre la sieste. "La chaleur, ça crève, donc c’est vrai qu’on est moins concentré." Autre facteur d’inattention : les vacances qui vous trottent dans la tête. Certains se voient déjà à la plage. L’ennemi n°1 du conducteur reste cependant l’alcool. Et vu toutes les activités proposées l’été, il faut plus que jamais choisir entre boire et conduire

"Le risque de reprendre la voiture sous les effets de l’alcool est plus important également, sachant que c’est évidemment en été qu’on sort davantage, affirme Alain Godart. Barbecues, fêtes en famille, matchs de foot, c’est en été que ça se passe. Donc forcément il y a plus de monde sur les routes et le risque d’accidents augmente."

Pour réduire le risque d’accident, voyager sans stress et sans pression, le plus simple reste encore les transports en commun

 

Vos commentaires