En ce moment
 
 

"Notre nom est actuellement usurpé par des fraudeurs": le Centre Européen des Consommateurs met en garde contre l'arnaque au Digipass

 
arnaque
 

Depuis plusieurs années, nous traitons de nombreux témoignages à RTL info, relatifs à des arnaques ou tentatives d'arnaque via l'utilisation de votre boitier électronique bancaire (de type Digipass).

La plupart du temps, pour vous inciter à le sortir et a communiqué des codes, l'escroc se fait passer pour une institution ou une entreprise, et vous promet une récompense. Celle-ci peut prendre la forme de la promesse d'un remboursement. Vous êtes nombreux à avoir évoqué "la commission européenne" (voir notamment l'histoire récente de Julie), qui prétend "vous dédommager car vous avez été victime d'appels intempestifs sur votre téléphone", par exemple.

Ce mercredi, le Centre Européen des Consommateurs (CEC) Belgique a réagi. "Notre nom est actuellement usurpé par des fraudeurs qui tentent de gagner la confiance des consommateurs pour leur soutirer de l’argent. Certains consommateurs ont reçu un appel, soi-disant du CEC, les invitant à partager leurs informations bancaires, notamment leur code PIN, et à utiliser leur lecteur de carte en vue d’obtenir un remboursement. Il s’agit d’une arnaque ! Le CEC ne demande jamais ce genre d’informations sensibles par téléphone !", écrit le centre dans un communiqué.

C'est quoi, le CEC ?

Les escrocs sont des petits malins, car le CEC (voir toutes les infos) est justement là pour… aider les consommateurs européens. "On conseille gratuitement les consommateurs avant et après leurs achats dans un autre pays de l’Union européenne. Ensemble avec ses collègues du réseau européen (ECC-Net), le CEC Belgique aide les consommateurs à résoudre leurs litiges à l’amiable. Car les droits des consommateurs ne s’arrêtent pas à la frontière !"

Le bureau belge se trouve à Bruxelles et emploie actuellement 8 personnes. Le réseau européen compte 30 centres.

Conseils

  • Les conseils du CEC sont les mêmes que ceux répétés semaine après semaine dans nos articles :
  • Ne donnez jamais vos coordonnées bancaires par téléphone, surtout pas à des inconnus qui vous appellent !
  • N’utilisez jamais votre lecteur de carte lorsqu’on vous le demande par téléphone, et ce sous quelque prétexte que ce soit !
  • De l’argent a été prélevé de votre carte de crédit ? Demandez un remboursement à l’émetteur de la carte ? Comment ? Suivez les instructions du CEC Belgique.
  • Signalez l’arnaque auprès de pointedecontact.belgique.be et sélectionnez le scenario ‘Entreprise - Fraude’.

 




 

Vos commentaires