En ce moment
 

"Tout à coup, un bruit comme un claquement nous a fait frémir": Eric, navetteur de la SNCB, constate un énorme éclat sur la vitre de son train

Photo envoyée via Alertez-nous

Eric, 48 ans, est instituteur dans une école primaire à Bruxelles. Tous les jours, il emprunte la ligne de train Bruxelles-Midi-Nivelles entre son lieu de travail et Holleken, son domicile.

Jeudi, sur le chemin du retour, Eric papote avec deux collègues alors que l’omnibus effectue son trajet habituel. "La contrôleuse venait de siffler pour que le train redémarre en gare de Linkebeek, se souvient-il, elle est remontée dans la voiture et s'est présentée devant nous pour le contrôle de nos billets, le train roulait à pas d’homme." Alors que l'accompagnatrice de train vérifiait les abonnements, "tout à coup, un bruit comme un claquement nous a fait frémir", raconte Eric. Le bruit s'en est allé. Mais il reste sa trace visuelle, juste devant les navetteurs abasourdis: "Devant nous, on a constaté ce gros impact dans la vitre. On a tout de suite regardé s'il y avait quelqu'un sur le quai mais on n'a rien vu", décrit Eric.

5071960

"On explique assez mal ce qu'il s'est passé et on se pose des questions. La contrôleuse nous a dit que ce n'était pas normal. Elle avait déjà son GSM en main pour appeler et signaler l'incident, quand moi j'ai dû descendre à mon arrêt", poursuit Eric. 

Eric est rentré chez lui et a signalé l'incident à la SNCB par email. Il a également publié des photos sur le groupe Facebook "T'es un vrai Linkebeekois si..." "Ce groupe est en général assez réactif", commente Eric. Il ne se trompe pas. Très vite, deux personnes ont réagi à cette publication. L'un a interpellé un ami en demandant: "C'est ce dont tu m'as parlé?". Et l'autre de répondre: "Oui, c'est un fusil à plomb 2 centimètres". Suite à ces réactions, Eric demande des explications aux deux intervenants qui ne lui ont pas répondu.

La SNCB nous a confirmé qu'il y avait bien eu un impact sur la vitre du train que nous lui avons renseigné. "Une équipe Securail a été dépêchée sur place et une enquête a été ouverte (visionnage des caméras de surveillance)", nous a communiqué la porte-parole, précisant que "de manière générale, cela arrive que des personnes malveillantes s’amusent à jeter des projectiles sur les trains, mais cela reste heureusement rare et ce genre de comportement ne reste pas impuni."

5072927bid

Vos commentaires