En ce moment
 

Une personne sur 4 tuée dans un accident de la route a plus de 65 ans: faut-il obliger les seniors à repasser le permis?

Un senior de plus de 65 ans sur six est effectivement déclaré inapte à la conduite, selon des statistiques de l'institut belge Vias, qui a notamment en charge la sécurité routière.

Certaines personnes âgées sont effectivement inaptes à la conduite mais, en majorité, les seniors sont-ils vraiment plus dangereux que les autres sur la route ? Pour répondre à cette question, Benoit Godart, le porte-parole de Vias était en plateau dans le RTL INFO 13H.

Aujourd’hui, une personne sur 4 tuée dans un accident de la route a plus de 65 ans. Il y a 10 ans, c’était une personne sur six. La population vieillit. Maintenant, ce qu’on peut dire c’est que les seniors sont plus en danger, qu’ils ne sont dangereux. Le risque d’être tué ou blessé dans un accident de la route est pour eux quatre fois plus important. Et ce n’est pas parce qu’ils sont impliqués dans des accidents graves. Au contraire, ils sont plutôt impliqués dans des accidents matériels, dans des carrefours compliqués, mais moins dans des pertes de contrôle du véhicule. Par contre, il est évident que le même accident a des conséquences beaucoup plus importantes pour quelqu’un de plus de 65 ans que pour un conducteur de 20 ans, par exemple.


Est-ce qu’on pourrait faire repasser le permis aux seniors ?

Non, cela n’est pas du tout à l’ordre du jour. Nous ne constatons pas que des lacunes au niveau du code de la route provoquent de nombreux accidents. De manière générale, les seniors ont davantage de temps pour se mettre à jour. Il existe de nombreuses plateformes, de nombreuses initiatives lancées au niveau local. Cela n’apporterait pas grand-chose en termes de sécurité routière (pour faire baisser par exemple le nombre de blessés sur les routes).


Ne faudrait-il pas imposer un examen médical à partir d’un certain âge ?

Nous ne sommes pas pour non plus. Le vieillissement est un processus très personnel. Certains conducteurs déclinent à partir de 50, 60 ans. Certains autres sont encore tout à fait capables de conduire au-delà de 80, 90 ans. Maintenant, cela ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire. Il y a des règles qui disent que normalement vous devez être apte à la conduite. Si vous avez des doutes, vous devez passer un examen d’aptitude à la conduite dans un organisme qui s’appelle le CARA. Et là, tout n’est pas noir ou blanc. Souvent, le senior peut continuer à conduire moyennant certaines restrictions ( par exemple : pas pendant la nuit, pas sur autoroute,…) et généralement cela lui convient très bien. Cela lui permet de conserver une certaine vie sociale et là on trouve un équilibre entre son besoin de mobilité et la sécurité routière.

Vos commentaires