En ce moment
 
 

10 voyages en train gratuits pour tous les Belges: la SNCB pas informée des décisions du gouvernement

10 voyages en train gratuits pour tous les Belges: la SNCB pas informée des décisions du gouvernement
©Belga
 

La SNCB n'était pas au courant des adaptations que le "superkern" a apportées au projet d'octroyer dix trajets en train à chaque Belge.

Une première proposition avait été mise sur la table du "superkern" le week-end dernier. Chaque citoyen devait recevoir un pass de 10 voyages gratuits, à effectuer entre le 1er juillet et le 31 décembre. Cette sortie avait fâché la responsable de la SNCB Sophie Dutordoir. "La manière dont la décision de distribuer gratuitement des pass touristiques a été prise, sans aucune consultation, pose de sérieuses questions", avait-elle indiqué sur Twitter. "La SNCB demande donc une concertation immédiate" et toute aide nécessaire afin d'éviter tout risque de voir les trains ou les quais des gares bondés, avait-elle ajouté. Lors d'un nouveau "super" conseil des ministres vendredi, la décision a été adaptée. L'idée est maintenant que chacun fasse la demande en personne et que les trajets soient délivrés nominativement, ce qui permettrait de réduire le coût de la mesure. Il y a bien eu concertation ces derniers jours entre la compagnie et les autorités autour de ces trajets gratuits, indique un porte-parole de la SNCB samedi, mais la compagnie ne savait pas que le sujet serait encore au menu du "superkern" de vendredi.

La SNCB n'a pas non plus été informée officiellement des adaptations et ne souhaite donc pas réagir sur le contenu. Le quotidien De Tijd estimait dans son édition du week-end que la perte de revenus à la suite d'une telle mesure s'élèverait à au moins 100 millions d'euros pour la compagnie, si deux millions de Belges faisaient la demande de tels trajets. Toujours selon De Tijd, le ministre de la Mobilité, François Bellot (MR), a demandé à la SNCB de lancer un appel d'offres pour la distribution de ces tickets de trains gratuits.

L'objectif serait de les commander en ligne avant qu'ils ne soient envoyés par voie postale. Dans ce cas, ils n'arriveraient pas avant fin juillet dans la boîte aux lettres des citoyens. Le conseil d'administration de la SNCB doit se pencher sur le dossier lundi.

 

Vos commentaires