En ce moment
 

100.000 chômeurs en moins en Wallonie mais 28.000 bénéficiaires du CPAS en plus: ces phénomènes sont-ils liés?

Entre 2005 et 2018, il y a eu 100.000 chômeurs de moins en Wallonie. Dans le même temps, il y a eu 28.000 bénéficiaires de CPAS en plus, dont une grande majorité s'est ajoutée ces 3 dernières années. Ces deux phénomènes sont simultanés, mais sont-ils liés? Un reportage de Bernard Lobet pour Bel RTL.

Il y a eu 100.000 chômeurs en moins en Wallonie entre 2005 et 2018. Il s'agit sans doute de l’effet des politiques fédérales et régionales de mise à l’emploi. Mais dans le même temps, il y a eu 28.000 bénéficiaires de plus dans les CPAS wallons, avec une accélération ces trois dernières années: plus de 18.000 personnes de 2015 à aujourd’hui. À Bruxelles, on ne dispose pas de chiffres équivalents, mais la tendance est la même : réduction du chômage et augmentation des bénéficiaires du CPAS.


Ces phénomènes sont-ils liés? Que sont devenus ces 100.000 chômeurs ?

Les deux phénomènes sont simultanés, mais tous ceux qui disparaissent des statistiques du chômage n’émergent pas au CPAS. D’abord, certains ont retrouvé du boulot... Un tiers environ. Notamment grâce aux politiques menées au fédéral et dans les régions. Un autre tiers des personnes sorties du chômage a frappé à la porte d’un Centre public d’action sociale (CPAS) pour demander un revenu d’intégration. Ensuite, il y a le dernier tiers de personnes qui disparaissent dans la nature, vivent chez des amis ou sont sans-abri par exemple.


Bonne nouvelle en Wallonie

Il faut cependant noter que l’an dernier, plus de 10.000 Wallons ont retrouvé du boulot grâce au CPAS. À la fin du mois d'avril, on comptait 200.000 chômeurs en Wallonie, ce qui n'était plus arrivé depuis le début des années 1990. Selon le Forem, le nombre de demandeurs d'emploi devrait repasser au dessus du seuil des 200.000 cet été, lors de l'inscription des jeunes après leurs études.

Vos commentaires