En ce moment
 

100 ans après la Première Guerre mondiale, quatre soldats rejoignent leur dernière demeure à La Panne

Quatre soldats belges de la Première Guerre mondiale ont été inhumés, dimanche après-midi, au cimetière militaire de La Panne. Ces soldats ont été transférés depuis Dixmude dimanche matin dans une authentique ambulance Ford-T d'époque. Le ministre de la Défense Steven Vandeput était présent lors de cet hommage.

Les corps des soldats ont été conduits vers 15h30 au cimetière militaire de La Panne, le plus important cimetière militaire belge du pays qui accueille les dépouilles de 3.366 soldats. Le ministre de la Défense a fait un discours et livré un message de paix. Les corps des soldats ont ensuite été sortis de l'ambulance et déposés devant leur dernière demeure.

Des témoignages, un dépôt de gerbes et le Last Post ont conclu la cérémonie. Des membres des familles des soldats étaient présents lors de la cérémonie. "C'est vraiment unique de retrouver des corps de soldats belges et de pouvoir les inhumer après 1975", explique Franky Bosteyn du War Heritage Institute. La date des funérailles n'a pas été choisie par hasard car il y a tout juste 100 ans que ce cimetière a vu le jour.


Découverts en 2016 durant des fouilles archéologiques

Les corps de ces quatre soldats avaient été mis au jour au cours de fouilles archéologiques à Dixmude en 2016. L'un avait été découvert du côté de la rive gauche de l'Yser et les trois autres du côté droit. Il est vite apparu, d'après les uniformes, qu'il s'agissait de soldats du 12e régiment de ligne qui avaient dû être abattus entre le 16 octobre et le 10 novembre 1914. Une étude ADN a permis de retrouver les noms de Petrus Pintens et Gérard Joseph Dethier. Un troisième corps a été identifié après déduction comme étant celui de Félix Jacquet.

Vos commentaires