En ce moment
 

20% des militaires belges échouent aux tests physiques: pourquoi ?

20% des militaires belges échouent aux tests physiques: pourquoi ?

A savoir


Chaque année, les miliaires doivent passer un test d'aptitude physique. Pourtant, en 2017, 19% ont échoué. 11% d'entre eux l'ont passé et raté tandis que les 8% restants ne se sont pas présentés à l'examen. 

Pourquoi constate-t-on un tel taux d'échec? Selon le Syndicat libre de fonction publique, la moyenne d'âge des militaires augmente. 

"L’armée étant vieillissante actuellement, il est logique que des militaires s’approchant de la pension présentent quelques problèmes de santé ou des difficultés sur le plan physique et manquent donc ce test", indique Dimitry Modaert, délégué permanent au Syndicat libre de fonction publique au journal La Dernière Heure.


Des épreuves physiques et des entretiens individuels

Dans la profession, ces évaluations sont primordiales. Des épreuves physiques sont prévues ainsi que des entretiens individuels, des évaluations psychotechniques et un bilan médical complet. 

Il semblerait que le taux d'échec soit encore plus élevé pour la police de la route. Un candidat sur deux échoue aux tests pour les futurs motards selon Sud Presse.

Vos commentaires