En ce moment
 
 

600 demandeurs d'asile demandent une astreinte à l'Etat

 
 

Environ 600 demandeurs d'asile ont introduit 420 dossiers devant la justice pour réclamer une astreinte à l'Etat belge qui ne les loge pas, rapportent samedi De Morgen et Het Belang van Limburg.

Les chiffres ont été annoncés par Fedasil lors d'une visite de parlementaires de la commission de l'Intérieur au service qui se charge de l'accueil des demandeurs d'asile. Le journal De Morgen estime le coût de ces astreintes à 730.000 euros: ces derniers mois 82 demandeurs d'asile ont reçu environ 330.000 euros et Fedasile dispose, selon la députée CD&V Nahima Lanjri, d'une provision de 400.000 euros pour de tels cas.




 

Vos commentaires