En ce moment
 
 

7 Belges sur 10 oublient de ralentir à l'approche de chantiers: "On n'est pas bien en sécurité"

Vous êtes peut-être sur le point de prendre la route des vacances. Soyez prudents et notamment aux abords des chantiers. Selon un récent sondage, 69% des conducteurs disent oublier de ralentir à l’approche des zones de travaux. La Sofico, gestionnaire du réseau autoroutier, lance une campagne pour sensibiliser les conducteurs à l'importance de ralentir à l'approche des chantiers autoroutiers.

Quotidiennement, jour et nuit, à quelques centimètres de voitures et de camions, Luc prend des risques pour installer des chantiers mobiles. "C’est pour ça qu’on regarde toujours la circulation", explique l’ouvrier. "Parce que si on tourne le dos, on peut se faire faucher. Mais quand on a la circulation face à nous, on peut encore essayer d’échapper."

Deux camions absorbeurs de choc sont percutés chaque semaine. On a dénombré l’année dernière 4 décès et 145 blessés sur les autoroutes wallonnes, à hauteur de chantiers. "Ils ne font pas plus attention que ça", déplore Thierry, un autre ouvrier. "Avec le GSM et tout ça… Ils viennent voir dès qu’il y a des travaux, ils passent à travers nous, ils ne font pas attention et ils rentrent dans les cônes. On n’est pas bien en sécurité."


"C’est trop dangereux pour nos ouvriers"

Le belge est un mauvais élève. 7 sur 10 reconnaissent oublier de ralentir à proximité d’une zone en travaux. C’est le chiffre le plus élevé parmi 11 pays européens sondés. "On doit aussi limiter la vitesse dans la signalisation", insiste Jo Kleykens, gestionnaire de chantier. "Mais les usagers roulent vraiment trop vite et c’est trop dangereux pour nos ouvriers."

Les campagnes sont un autre moyen de toucher les usagers

Des dispositifs sont mis en place pour tenter d’enrayer le phénomène, selon Héloïse Winandy, la porte-parole de la Sofico. "Nous avons régulièrement des lidars qui contrôlent la vitesse sur les chantiers, et qui incitent les usagers à ralentir. Donc je pense que l’idéal c’est de multiplier tous les moyens dont nous disposons. Et les campagnes sont un autre moyen de toucher les usagers."

Une campagne de sensibilisation sera visible sur Internet. Mais aussi sur plus de 300 panneaux qui bordent les autoroutes et les principales nationales de Wallonie.

Vos commentaires