En ce moment
 
 

90 secondes pour comprendre d'où vient l'argent des syndicats: "Ils investissent dans des hôtels à la Côte d'Azur"

90 secondes pour comprendre d'où vient l'argent des syndicats:
 
 

C'est la question posée ce matin par Frédéric Moray ce matin sur Bel RTL: comment les syndicats financent-ils leurs actions. Une émission spéciale consacrée à la face cachée des syndicats sera d'ailleurs à voir ce soir sur RTL TVI.

L’argent des syndicats, leur fameux trésor de guerre, est l’un des secrets les mieux gardés du Royaume. Récemment, un responsable de la CSC expliquait qu’ils avaient de quoi financer une grève générale, et donc, de quoi paralyser le pays durant un mois... Difficile à vérifier puisque cette caisse de grève reste inaccessible, protégée par une discrétion absolue. Un droit au secret garanti par l’organisation internationale du travail.


Quelles sont leurs sources de financement ?

Elles sont multiples, la plus importante étant les cotisations des affiliés. Trois quarts des Belges sont aujourd’hui membres d’un des trois grands syndicats nationaux. Cela représente 3.400.000 affiliés.

Autre source: les indemnités de l’Etat fédéral versées aux syndicats pour payer les allocations de chômage. Et puis, il existe un financement des entreprises elles-mêmes qui garantissent notamment les salaires des travailleurs libérés pour raisons syndicales.


À quel montant est estimée leur richesse ?

Les deux principaux syndicats, la FGTB et la CSC, toucheraient chacun entre 150 et 200 millions d’euros par an. Tous ensemble, les syndicats pèseraient plus de 500 millions.

90% de ces sommes seraient consacrés aux frais de fonctionnement: les coûts du personnel, l’entretien et l’acquisition de bâtiment, etc. Resteraient 10% pour alimenter ce trésor de guerre. Un trésor qui, vous le verrez dans l’émission de ce soir, est placé pour fructifier, que ce soit dans des appartements à la Côte d’Azur ou dans des hôtels.




 

Vos commentaires